mercredi 12 septembre 2012

Les deux pieds dans le vide!

Bon matin!

Merci pour les commentaires sur le retour à l'alimentation vegan et à la diminution d'aliments crus...... MAIS! (oui, il y a un mais!), quel sentiment étrange!  Laissez-moi vous expliquer...

Dans mon dernier message, je vous ai expliqué pourquoi, entre autre, je comptais terminer ma "cure" crudivore.  Donc, depuis environ 2 ou 3 jours, je suis retournée à une alimentation vegan régulière contenant du pain entier, beurre de noix non-cru, lentilles, tofu, lait de noix, etc.  Le régulier, quoi.  Mais voilà, je crois que je ne me sens pas bien du tout...! 

Afin de ne pas tomber dans mes anciens excès, j'essaie de me faire un plan de repas équilibré pour la journée, mais voilà que lorsque j'arrive au moment de dîner, je n'ai pas du tout envie de manger ce qui était prévu, mais plutôt des fruits ou un jus frais.  Étrange...  Je suis vraiment perplexe!

Peut-être qu'il serait mieux pour moi d'ajuster le tout afin de garder un très haut niveau d'aliments crus et de laisser la place à une partie d'aliments vegans...  Avez-vous déjà eu cet effet?

Pour ceux qui n'ont jamais eu à s'en faire avec l'alimentation, de tels dilemmes peuvent paraître loufoques ou tout simplement fous!  Je pense à ma famille pour qui mes péripéties alimentaires ne sont qu'une source de frustration et d'exaspération constante.  Alors, je peux comprendre pourquoi la majorité des personnes ne perçoivent pas en quoi "un repas non-cru" dans une journée peut changer la donne.  J'essaie donc de me concentrer sur ceux qui comprennent le sentiment!

D'un autre côté, je dois me remettre sérieusement à l'entraînement car, le 23 septembre je participe à:

 

Oui! Le Marathon Oasis de Montréal 2012 et je suis inscrite au 10KM alors que je n'en fais que 6....... !! Ooooops!  Est-ce possible d'augmenter ma distance de 4km en une semaine et demie?  Je doute!!!!!!

Je vous tiendrai au courant.

Bonne journée!

4 commentaires:

  1. Go go go pour le marathon! Même si il faut en marcher de petits bouts, ça vaut la peine, quel accomplissement!
    Pour la bouffe, je comprends très bien le dilemme... et ce n'est pas loufoque, mais plutôt un signe que tu écoutes ton corps lorsque vient le temps manger! Je crois que ça prend du temps avant qu'on comprenne bien les messages de notre corps... mais ça vaut la peine. Pour ce qui est de la difficulté de revenir à la bouffe cuite, même vegan et sans gluten, je comprends tout à fait! Je sais que j'en ai déjà parlé, mais ici, le cru et le cuit cohabitent assez bien. Les repas comprennent une part de cru et une part de cuit: tacos, rouleaux de printemps, salade repas. Je me sens très bien avec une petite dose d'aliments cuits (légumineuses, quinoa, sarrasin, tofu...), mais il faut tout de même que la majorité du repas soit cru pour que je me sente top. Il a fallu un peu d'ajustements et beaucoup de temps pour trouver un équilibre, mais c'est possible :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julie pour ton support!! T'es tellement gentille :)

      Supprimer
  2. Essaie de courir moins vite, comme ça, tu auras plus d'énergie pour courir les 10 km. Et comme le dit Julie, il ne faut pas avoir peur de marcher un peu aussi si c'est ce que ton corps réclame.

    Concernant ton dilemme avec la nourriture crue et végétalienne, je te dirais de te faire un plan, comme tu le fais déjà, mais ne incluant graduellement les aliments non crus. Comme ça, ton corps aura le temps de s'habituer à ce retour au végétalisme.

    En tk, je ne suis aucunement une spécialiste, mais cette façon me paraît logique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mademoiselle B !!!! Ça fait du bien de voir que des gens nous supportent dans cette aventure!!!!!!

      Supprimer